La PAC sent le « pâté » chez les céréaliers !



Le mensuel « Capital » de novembre s’intéresse aux profiteurs des aides agricoles de la politique agricole commune (PAC) plus précisément à quelques milliers d’agriculteurs qui reçoivent des avalanches de subventions.

En 2004, dix exploitants ont reçu chacun plus de 450.000 euros et 2500 plus de 100.000 euros ! Les grands céréaliers français sont aussi les grands bénéficiaires de la PAC.

Saviez vous que le prince Albert de Monaco encaisse 300.000 euros par ans pour les terres qu’il cultive dans l’Aisne !

« Secrets d’Etat »

Si sept pays européens publient déjà des listes nominatives des agriculteurs subventionnés, la France - pour des raisons qu’on devine trop bien - refuse de le faire au nom d’une prétendues protection des données privées.

Selon le commissaire européen Siim Kallas en charge de la lutte anti-fraude, interrogé par le journal La Tribune il faudrait que la France publie la liste de tous les bénéficiaires de fonds européens de la PAC et ce de l’intérêt de "tous les citoyens".

Selon Siim Kallas, dans certains Etats, ou ces listes ont été publiées, « il est apparu que toutes les aides ne finissaient pas forcément entre les mains de ceux qui en avaient le plus besoin... Il en va, au final, de la crédibilité des autorités nationales mais aussi européennes : il faut pouvoir rendre des comptes aux citoyens en leur expliquant où va leur argent."