L’entretien des pelouses des golfs



L’entretien intense des pelouses des golfs (arrosages, engrais, produits phytosanitaires,…) constitue une importante source de pollution pour les eaux souterraines.

Mais l’impact le plus lourd est constitué par les prélèvements par pompages de grandes quantités d’eau dans le milieu naturel : rivières ou nappe.

Selon l’agence de l’Eau R.M.C. : « Un golf haut de gamme de 18 trous à une consommation moyenne de 5000 m3 d’eau par jour, ce qui correspond à la production nécessaire à la satisfaction des besoins d’une collectivité de 12000 habitants.

On peut estimer la consommations totale d’eau liée à l’irrigation des golfs en 2002 à 36 millions de m3, soit la consommation annuelle d’une ville de 500 000 habitants » (a)

532 golfs étaient recensés en France en 2002 dont 150 dans le bassin hydrographique du Rhône…. Chiffre en progression.

Compte tenu de leurs impacts sur l’eau, la création de golf avait été soumise en 1993 à procédure d’autorisation au titre de la législation sur l’eau.

Mais le lobby des golfs est puissant… Au motif de simplifier la police de l’eau, le Gouvernement a tout simplement supprimé par décret 2006-881 du 17 juillet 2006 la rubrique 6.5 de la nomenclature « eau » concernée.