L’artificialisation des sols en France en 12 ans équivaut à la surface d’un département !



3 fois plus rapide que la croissance de la population !

JPEG - 549.8 ko
Chantier TGV à Ruffey-le-Château (25)

L’extension des surfaces artificialisées par l’étalement urbain (immeubles, zones industrielles, zones commerciales) construction de routes, a ainsi atteint 6 900 km2 entre 1992 et 2004, soit une augmentation de 20 %. Dans le même temps la population ne croissait que de 6 %.

Ces 6 900 km2 représentent une superficie supérieure à celle d’un département français.

Les 160 hectares "artificialisés" chaque jour en France le sont à 80 % au détriment des terres l’agricole.

(D’après le géographe Christophe Guilluy, dans la revue Vacarme, n° 42, hiver 2007-2008,- www.vacarme.eu.org).