L’alarmant scénario du changement climatique en marche dans tout le bassin versant du Rhône : moins d’eau, moins d’enneigement, avec toutes les conséquences...



PDF - 3.7 Mo
Impacts du changement climatique dans le domaine de l’eau sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse - Bilan des connaissances - sept. 2012

L’Agence de l’eau RMC vient de publier un Plan d’adaptation au changement climatique, un rapport intitulé Impacts du changement climatique dans le domaine de l’eau sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse - Bilan des connaissances - septembre 2012

Moins d’enneigement : « C’est à basses et moyennes altitudes (1.200 à 1.800m), dans toutes les Alpes, que le manteau neigeux sera le plus dérangé ».

Moins d’eau pour les sols, les végétaux, et l’agriculture, mais aussi... pour les zones humides, ces régulateurs d’étiages.

Réduction des débits des cours d’eau : « En 2050, les affluents non méditerranéens du Rhône (Saône, Loue, Ognon…) perdraient 20 à 50% d’eau en été et en automne, et jusqu’à 75% en été pour l’Isère et la Durance".

Et pourtant malgré ces projections de baisse généralisée "l’impact des crues ne devraient pas baisser, et pourraient même s’aggraver. La gestion de ce risque ne doit donc pas être oubliée."

Réchauffement des eaux : « En 30 ans, les eaux du Rhône se sont déjà réchauffées de 2°C à son embouchure en été ».

Modification et réduction des aires de répartition des poissons. La truite fario et le chabot apparaissent particulièrement vulnérables au changement climatique. ("le chabot et la truite fario voient leur probabilité d’occurrence baisser de 33 % en moyenne").

Réchauffement de la Méditerranée avec disparition d’espèces piscicoles...


Un document à lire. Plus que jamais notre responsabilité est grande pour l’avenir de la Planète...