L’ONEMA et l’ONCFS, offices ou officines ? Les rapports de la Cour des comptes qui scandalisent.



Alors que nous préparions un article sur des dévoiements que certains présentaient et maintenant révélés au grand jour par la Cour des comptes, d’autres nous ont déjà devancé pour exprimer leur dégoût.

Nous relayons donc avec force leurs cris d’indignations. Le Gouvernement du changement va-t-il mettre un terme à ces démembrements de son autorité ou continuer de jouer l’autruche ?

*

En ce qui concerne l’ONEMA : Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques.

Scandale : comment éviter la privatisation des données publiques sur l’eau ?

"Un rapport « accablant » de la Cour des Comptes éclaire d’un jour cru la véritable mise en coupe réglée de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA), Office créé en 2007 qui avait, notamment, pour mission de coordonner l’ensemble des activités de recherche sur l’eau en France".

"Il semble malheureusement avéré, au vu de l’instruction en cours par la Cour des comptes des très graves dévoiements qui ont affecté le fonctionnement de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA) que sa tutelle, le ministère de l’Ecologie, comme l’ensemble des ministères concernés (Agriculture, Finances, Intérieur…), n’ont plus la maîtrise de l’ensemble du système français de production de données publiques sur l’eau, qui a fait l’objet en l’espace de quelques années de mutations de grande ampleur, effectuées dans la plus grande opacité. ... »

Lire l’article de Marc LAIME : http://www.eauxglacees.com/Scandale-a-l-ONEMA-comment-eviter ?var_mode=calcul

PDF - 335.2 ko
Rapport de la Cour des comptes sur l’ONEMA

Lire le rapport de la Cour des comptes  :

"L’office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA) : une transformation mal préparée, une gestion défaillante"

En ce qui concerne l’ONCFS : Office National de la Chasse et de la Faune sauvage :

La Cour des comptes dénonce le hold-up de cet établissement public, par les chasseurs

« Dans son rapport du 27 juillet dernier jusque-là resté confidentiel, mais récemment mis discrètement sur son site, la Cour des comptes épingle une nouvelle fois l’ONCFS tant sur sa gestion financière que sur la partialité de sa gouvernance. Elle en pointe les « dérives » et les « pratiques contestables ». La main mise du lobby chasse sur la gestion de notre patrimoine naturel entraîne de réels problèmes pour la faune sauvage »

Lire l’article de l’ASPAS sur le site de cette association :

http://www.aspas-nature.org/6021/la-cour-des-comptes-denonce-le-hold-up-d%E2%80%99un-etablissement-public-l%E2%80%99oncfs-par-les-chasseurs/

Lire le rapport de la Cour des comptes sur l’ONCFS :

http://www.aspas-nature.org/wp-content/uploads/RF_64478_gestion_Office_national_chasse_faune_sauvage.pdf