L’Europe des déchets veut le recyclage en grand ( sans l’incinération qui n’est pas de la valorisation)..



« Le Parlement Européen s’est lancé, ce mardi 13 février, à l’assaut des montagnes de déchets que produit l’Europe en renforçant la nouvelle directive-cadre que propose la Commission. Malgré les législations qui existaient déjà, nous produisons chaque année plus de déchets. Pour le PE, cela ne peut plus durer : il faudra stopper cette hausse en 2012 et commencer à réduire notre production de déchets en 2020 ».

Les incinérateurs en point de mire

Pour le Parlement Européen, il importe surtout de réduire in fine la mise en décharge et l’incinération, toutes deux sources de pollution. Dans le débat qui a précédé le vote, les députés se sont cependant divisés sur l’opportunité de considérer l’incinération comme une forme d’élimination ou comme une opération de valorisation. La Commission proposait initialement de considérer qu’il s’agit de valorisation dès lors qu’un certain seuil d’efficacité énergétique est atteint.

Finalement, une majorité de députés n’a pas admis l’idée que l’on puisse considérer l’incinération comme une forme de valorisation. Si cette option se maintient jusqu’au terme de la procédure de codécision, l’ensemble des acteurs de la gestion des déchets ne pourront plus opter aussi aisément qu’aujourd’hui pour la solution de facilité de l’incinération.

Lire le communiqué de presse sur le site du parlement européen :