RIVIERES menacées : ETAT DES LIEUX. *


JPEG - 30 ko
La Saône au niveau du rejet de la Sté Solvay

Les rivières abritent une multitude d’espèces animales et végétales, aquatiques variées (poissons, batraciens, invertébrés, algues, plantes aquatiques...), mais aussi terrestres, favorisées par les composantes patrimoniales essentielles des paysages : les rivesn lorsqu’elles sont restées naturelles (petits mammifères, oiseaux, ...). La variabilité de ce milieu vivant témoigne de la bonne ou de la mauvaise santé d’une rivière.

Car l’homme utilise les rivières pour de nombreux usages : Les collectivités y pompent l’eau du robinet ; Les riverains pêchent, se baignent, pratiquent le canoë... ; Les industriels, les agriculteurs y prélèvent de l’eau pour leurs activités.

Pour tous, la rivière sert de déversoir et d’évacuateur des eaux salies ou usagées.... Les pollutions y aboutissent inexorablement...

L’homme transforme aussi le milieu naturel, et les rivières n’échappent pas à ces évènements.


LA DYNAMIQUE DE LA RIVIERE

Des caractéristiques physiques de l’écoulement des eaux dépendent les phénomènes d’érosion des roches, de transport des matériaux et de sédimentation. C’est une des composantes essentielles de l’évolution du fonctionnement du milieu vivant que constitue la rivière....

L’ECOSYSTEME RIVIERE

Un écosystème aquatique, c’est l’ensemble formé par une communauté d’espèces animales et végétales (biocénose) exploitant un habitat aquatique déterminé, ici la rivière (biotope).......

Les atteintes aux rivières ont 4 origines principales :

- LES TRAVAUX DESTRUCTEURS

L’uniformisation des rivières (« recalibrage » disent les maniaques de la pelle mécanique) a des résultats catastrophiques .

- LES POLLUTIONS DE L’AGRICULTURE INTENSIVE

- LES REJETS DES EFFLUENTS DES AGGLOMERATIONS.

- LES REJETS DE POLLUANTS INDUSTRIELS.

MESURER L’ETAT D’UN COURS D’EAU :


Un ensemble de PARAMÈTRES physiques, chimiques et écologiques officiels sont utilisés pour apprécier la qualité des eaux et du milieu aquatique. (Voir.)