Jugement instructif sur les essais de culture OGM de la Sté Pioneer : Les "glaneurs volontaires" relaxés avec honneur !



Au début de l’automne 2005 , à Menville (31) quatre personnes récupèrent des épis et beaucoup de graines de maïs transgénique qui restent sur le terrain d’une parcelle d’essai qui a été moissonnée et mal nettoyée. Ceci démontre qu’il y a des risques flagrants de contamination pour les terrains agricoles avoisinants.

Aussi déposent-ils plainte pour mise en danger de la vie et du bien d’autrui contre la société Pioneer

La société Pioneer, réagit en portant également plainte contre les « glaneurs » pour être entrer sur la parcelle sans son autorisation et s’être emparé par vol de produits dont elle détient la propriété industrielle. Elle prétend qu’elle a cultivé et récolté sa parcelle en respectant la loi.

Le tribunal correctionnel de Toulouse ne l’a pas entendu de cette oreille puisqu’il a relaxé purement et simplement les "glaneurs volontaires" des faits qui leur étaient reproché par la société Pioneer.

L’un des quatre, Mr Labérie, a même obtenu que Pioneer soit condamné à lui payer 1.500 € en réparation de son honneur qui avait été bafoué en étant accusé de vol !