Jeunes trouvés par terre et incapables de voler ...


Il n’est pas rare de trouver une jeune chauve-souris tombée du gîte ou égarée lors de ses premiers exercices de vol.

Comment réagir ?

En préalable, il faut savoir que toutes les espèces de chauves-souris sont protégées par la loi depuis 1981 www.cpepesc.org/-Pourquoi-les-prote...

Sauver : Prendre délicatement l’animal avec des gants ou un chiffon (attention aux morsures éventuelles).

Abriter : Garder provisoirement l’animal dans un endroit frais (dans une boîte en carton percée de quelques trous). Le soir, si le temps le permet, la mère essayera en principe de récupérer son jeune.

S’il n’est pas possible de remettre l’animal à proximité immédiate de la colonie, on appliquera la méthode suivante (voir photographies ci-après – méthode élaborée par des chiroptérologues suisses KOF - www.fledermausschutz.ch) :

JPEG - 12.1 ko
Préparer une chaussette, un grand verre et un saladier à paroi lisse.
JPEG - 12.6 ko
Enfiler la chaussette sur le verre
JPEG - 12.2 ko
Placer le verre de manière stable dans le saladier
JPEG - 12.5 ko
(ouverture en bas)
JPEG - 6.8 ko
5.
Le soir déposer le tout à proximité de l’endroit de la découverte, mais à l’abri des chats (par exemple sur le rebord de la fenêtre) et placer la petite chauve-souris sur le verre.

A la nuit tombée, la mère va entendre les cris et venir chercher son jeune s’il ne s’envole pas de lui-même. Il arrive que le jeune soit trop faible pour appeler sa mère.

Un bon moyen de le revigorer est de lui donner un peu d’eau à boire avant de le relâcher : sur une petite cuillère ou au moyen d’une pipette, mais jamais de lait ni de nourriture !


Si la chauve-souris ne repart pas,
- vous n’habitez pas la franche-comté, consultez la page SOS ailleurs
- vous habitez la franche-comté, n’hésitez pas à nous contacter ou nous téléphoner au 03.81.88.66.71.