Jets de déchets : Verbaliser plus, c’est l’application du principe "pollueur = payeur".



JPEG - 78.9 ko

A Paris, les inspecteurs de salubrité du Centre d’action pour la propreté de la ville ont renforcé leurs opérations ciblées de surveillance et de prévention des infractions : jets et dépôts de déchets en vrac, déjections canines, pollutions en tout genre tels que les épanchements d’urine.

L’accent a également été mis sur les dépôts de sacs et objets en vrac sur la voie publique, autre nuisance importante pour les Parisiens. 10 218 PV ont été dressés en 2008, alors qu’il n’y en avait eu que 8 822 en 2007, une augmentation d’environ 16%. (*)

Un exemple que l’on aimerait voir suivre partout en France, surtout le long de nos routes nationales et départementales, dont les accotements et fossés deviennent progressivement des dépotoirs…

.


NB : (*) La propreté, c’est protéger l’environnement (ville de Paris)