Japon & baleines : Le pays du soleil levant n’en finit pas de plonger dans la barbarie.



En 2006, le Japon gouvernement japonais a décidé de chasser 1070 baleines de minke (400 de plus qu’en 2005), ainsi que 10 rorquals communs et encore 160 baleines parmi d’autres espèces menacées : baleines de Bryde, rorqual boréal et cachalots. Ce pillage n’aura jamais été aussi élevé (élimination totale de 1240 baleines), depuis l’interdiction internationale de 1986.

Prétextant des « prélèvements scientifiques », le gouvernement japonais continue de se moquer des règles mises en œuvre par la Commission Baleinière Internationale et pille allègrement le patrimoine vivant menacé mondial pour continuer à commercialiser de la viande des baleines.

Il serait temps que la communauté internationale prenne des sanctions exemplaires contre le Japon.