JNE conteste la rallonge d’exploitation de la carrière de Moissey (39) autorisée sans étude d’impact et consultation publique



La carrière de Moissey est située en lisière nord de la forêt de la Serre L’association départementale JNE a demandé début mars, au tribunal administratif de Besançon l’annulation du feu vert donné par la préfète du jura à l’exploitant de reprendre ses extractions au-delà du tonnage initialement autorisé, en délivrant fin janvier une simple autorisation d’exploitation modificative sans même exiger d’étude d’impact et de consultation publique.

Cette carrière de roche massive, située en lisière de la forêt de la Serre (près de Dole), avait bénéficié d’une nouvelle autorisation d’exploitation en juillet 1998 pour 12 ans. Pour permettre la remise en état final du site, l’autorisation prévoyait un arrêt définitif de l’extraction fin juin 2009. Mais l’exploitant avait demandé en 2008 une dérogation pour pouvoir continuer au-delà et la préfecture du Jura lui a donné satisfaction, malgré l’avertissement exprimé par JNE qu’elle ne laisserait pas faire.