Inauguration de la production d’électricité géothermique à Soultz-sous-Forêts (68)



Soultz-sous-Forêts, c’est le site pilote de géothermie le "plus avancé au monde pour ce type d’énergie renouvelable".

Lancé en 1987 par un accord de coopération franco-allemand entre le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) pour la France et le Geologisches Landesamt du Bade-Wurtemberg pour l’Allemagne, le projet de géothermie de Soultz-sous-Forêts a nécessité seize années d’études de faisabilité.

Le 13 juin 2008, le Premier ministre, François Fillon, cccompagné de Jean-Louis Borloo et de Nathalie Kosciusko-Morizet, a symboliquement injecté le premier KWh géothermique dans le réseau d’électricité de Strasbourg qui achète le courant produit et le diffuse sur son réseau.

Le principe de la géothermie consiste à transformer la température élevée du sous-sol - 200°C à 5 000 mètres de profondeur - en électricité. (L’eau injectée en profondeur par forage ressort donc à 200 degrés ! )

Le projet franco-allemand permettra, avec ce processus, de développer des centrales qui produisent de l’électricité ou de la chaleur à un coût concurrentiel.

En cas de succès, ce projet de centrale pilote sera suivi par la réalisation en 2015 d’un prototype industriel de 20 MWe capable d’alimenter en énergie électrique une ville de 20 000 habitants.

Les suites industrielles seront-elles à la hauteur de ces promesses ?

C’est un projet qui ouvre sur un programme d’essais de deux ans, qui est destiné à préciser la faisabilité économique du procédé. Avec 114 millions d’euros investis, l’installation de Soultz est importante par l’effort local, par l’effort national et par l’effort européen qu’elle concrétise ; elle est surtout très importante par le message qu’elle envoie.

D’autres projets sont en cours d’étude dans le Bas Rhin.

(d’après site du Premier ministre, http://www.premier-ministre.gouv.fr)

Pour en savoir sur le projet EGS (Enhanced Geothermal System) de Soultz-sous-Forêts

consulter le site : http://www.soultz.net/fr/


A 40 km de profondeur sous notre continent les températures atteignent 1000°

1 km³ de roches refroidi de seulement 20°C, libère autant d’énergie thermique que la combustion de 1 275 000 tonnes de pétrole.