Halte au pillage du patrimoine archéologique et historique : Une nouvelle association l’HAPPAH



Depuis ses origines, un secteur de la CPEPESC a toujours bataillé contre les pilleurs et autres voleurs des éléments du patrimoine ancien dans nord-est, dans les Alpes et même dans le Sud de la France. Nombre d’indélicats personnages se retrouvèrent d’ailleurs condamnés par différents tribunaux. Par une surcharge des activités de protection de l’envirionnement et une baisse de l’activité des membres actifs motivées par le sujet, ce secteur d’action de l’association est assez réduit aujourd’hui. (*)

Mais que les pilleurs du patrimoine anciens ne se réjouissent pas. Les archéologues, trop longtemps inactifs dans cette démarche de protection essentielle à la conservation de notre patrimoine, s’organisent et ont créé une association française spécifique l’HAPPAH (Halte au pillage du patrimoine archéologique et historique) avec des antennes régionales.

Cette association française regroupe des archéologues professionnels et amateurs décidés à agir contre le développement de l’archéologie clandestine, mais également des juristes et spécialistes du droit du patrimoine.

Pour tout savoir sur cette association consultez son site : http://halte-au-pillage.org


(*) Les pilleurs doivent savoir que la CPEPESC continue toujours d’engager des poursuites systématiques et menées jusqu’à leurs termes, contre les auteurs de pillages d’éléments du patrimoine. (Voir page de ce site consacrées à la Protection des vestiges archéologiques.