Grand-canal Rhin Rhône : Les candidats au saccage de la vallée du Doubs refont surface !



JPEG - 161.3 ko
Le Doubs demain ?

La loi du Grenelle I, qui apparait de plus en plus comme un faux nez attrape-tout à géométrie variable, devrait maintenant prévoir des études préalables non seulement pour creuser un canal à grand gabarit entre Saône et Moselle mais aussi entre Rhin et Rhône.

Un accord a paraît-il été trouvé mi juin entre le ministère des transports et certains parlementaires notamment le sénateur UMP Francis Grignon du Bas-Rhin et une députée UMP du Doubs Françoise Branget.

Cette derrière qui s’était distinguée dans la promotion des récupérateurs d’eau de pluie, serait même favorable aujourd’hui au passage du canal dans la vallée du Doubs ! (Même si cette solution a été rejetée massivement par la population dans le passé).

On va donc bricoler par un nouvel amendement l’article 10 du projet de loi Grenelle I

Si l’on ne sait toujours pas combien coûterait l’opération, aujourd’hui ce qui semble compter le plus pour certains, c’est la garantie d’une pluie de subventions pour réaliser des études techniques mais probablement aussi arroser… le lobby des pros !