5. Gîtes



Les microchiroptères ne construisent pas leur habitat. Ils s’adaptent à des gîtes pré-existants en fonction de la saison : greniers, caves, troncs d’arbres ... ou des sites naturels : cavités artificielles (mines ...) ou naturelles (grottes).

JPEG - 2.4 Mo

CPEPESC © Extrait de l’exposition "La vie tumultueuse des chauves-souris"

Au même titre que les territoires de chasse, les gîtes des chauves-souris présentent des caractéristiques de structures et de microclimats répondant aux exigences des diverses espèces.

Certaines espèces utilisent uniquement les milieux souterrains, d’autres vivent en milieu forestier et d’autres se sont adaptées au milieu urbain. C’est le cas en Haute-Saône par exemple, où des Noctules squattent les H.L.M. et y gîtent une grande partie de l’année. Certaines chauves-souris peuvent également gîter dans des milieux différents selon la période de l’année.