Fédération départementale des chasseurs de Haute-Saône : heureusement que le ridicule ne tue pas !



Par la voie de son directeur, la fédération départementale des chasseurs de Haute-Saône (FDC 70) n’a rien trouvé de mieux pour demander le reclassement de la pie bavarde dans la liste des animaux classés nuisibles que de l’accuser de crever les yeux de petits agneaux sans défense

Et oui, vous ne rêvez pas. Vous avez bien lu "crever les yeux".

Au cours de la dernière réunion de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage, à la demande de la préfecture s’enquérant de savoir si la FDC 70 disposait d’arguments pour justifier le classement de cette espèce, il lui a été répondu que des dégâts importants sur agneaux (5 victimes au total), imputables à la pie, avaient été enregistrés sur le GAEC du "Retour à la terre". La pie crèverait les yeux des agneaux qui ne survivraient pas… Mais c’est dingue, dans quel monde vivons-nous ?

On connaissait le loup, le lynx ou encore le vautour dans la liste des prédateurs du mouton et bien désormais il faudra compter sur la pie, grande dévoreuse d’agneaux.

Et la cerise sur le gâteau est que l’administration a retenu ce stupide argument pour classer la pie sur Vouhenans qui devient la seule commune de Franche-Comté où le piégeage de cette espèce est autorisé.

Chapeau bas monsieur le préfet !