Eurockéennes : les poissons n’étaient pas à la fête !



JPEG - 116.2 ko

Les étangs du site naturel du Malsaucy en en ont déjà vu de toutes les couleurs… de jour comme de nuit ! Sur ces rives s’éclate chaque année en juillet, un épisode coloré et bruyant des Eurockéennes avec la présence journalière de plus de 35 milliers de personnes.

Cette édition des Eurockéennes n’a pas tenu toutes ses promesses contrairement à ce que déclarent ses organisateurs !

Et surtout celle de ne pas polluer publiquement affichée : "Depuis toujours, les Eurockéennes de Belfort ont eu a cœur de s’engager pleinement dans une démarche environnementale. Un état d’esprit qui doit autant aux convictions du festival qu’à son site d’accueil, l’espace naturel préservé du Malsaucy" (sic)

Du 3 au 5 juillet 2009, c’est 95000 visiteurs qui ont transité sur le site. C’est à dire aussi le production de milliers de m3 d’eaux usées et de matières fécales...que des pompes de refoulement renvoient dans le réseau d’assainissement de l’agglomération.

Or, ces pompes se sont arrêtées, une première fois dans la nuit du 3 au 4 juillet et une seconde fois le dimanche 5 juillet en plein après midi à la suite de disjonctemments électriques. C’est ainsi que environ 50 m3 d’eaux résiduaires se sont écoulées dans l’étang privé proche.

Résultats : destruction immédiate de la faune aquatique, tous les poissons, carpes, truites,... se sont retrouvées le ventre en l’air !