Et au Japon dans la région de Fukushima, où en est-on, en cette 3° fin d’année 2013 ?



La catastrophe de Fukushima, c’était le 11 mars 2011.

JPEG - 68.2 ko
Zonage des territoires évacués

« A Fukushima, la radioactivité fait sa loi »

« ... La carte postale qui se déplie sur des dizaines de kilomètres du sud au nord semble avoir été soumise sur les 320 km2 de zone rouge à une gigantesque aspiration par le vide. ... »

A lire ce Carnet de voyage de Guillaume Malaurie, en visite d’une semaine sur le territoire de Fukushima daté du 16 décembre 2013, sur le site du Nouvel Observateur :

http://planete.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/12/16/temp-4bff2d8c0a01f91ab9ca77b6406742fd-516436.html

Un petit rappel

Les Francs-comtois ne doivent pas oublier qu’ils vivent entre les deux plus vieux réacteurs français Fessenheim (67) et le Bugey (01) et la centrale atomique Suisse de Mühleberg près de Neuchatel.

- La vieille centrale de Mühelberg, (construite en 1972) doit être « débranchée » en 2019.

- La vieille centrale de Fessenheim (mise en service 1979) selon les promesses !! du Président François Hollande en septembre 2012 "sera fermée à la fin de l’année 2016 dans des conditions qui garantiront la sécurité des approvisionnements de cette région, la reconversion du site et la préservation de tous les emplois".

- La vieille centrale du Bugey (mise en service 1979) devrait être réhabilitée avant 2025 (comme si après Tchernobyl et Fukushima, on pouvait réhabiliter le nucléaire !)