Et après le 4 ème rapport du Giec ? La "révolution au sens authentique du terme" ?



Tous les médias ont fait écho au rapport rendu le 2 février 2007 à Paris par le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec).

JPEG - 4.6 ko
En premier lieu, arretons de construire des incinérateurs !

Ce rapport fruit du consensus mondial de milliers de scientifiques démontre un fois de plus que les activités humaines sont bien à l’origine de la plus grande part du réchauffement de la planète avec toutes ses conséquences.

« Le temps n’est plus aux demi-mesures : le temps est à la révolution au sens authentique du terme. La révolution des consciences. La révolution de l’économie. Et la révolution de l’action politique » avait déclaré Jacques Chirac au début de la conférence du GIEC.

On ne peut qu’être d’accord, mais messieurs les politiques, passez rapidement à l’action en Europe et au plan mondial, il y a urgence et on a déjà assez perdu de temps.


Le rapport complet n’est pour l’instant consultable qu’en anglais, sur le site du GIEC http://www.ipcc.ch/SPM2feb07.pdf

Voir la page de ce site consacrée à l’effet de serre et aux changements climatiques.