Encore un loup au tableau de chasse de la ministre de l’Ecologie, Nelly Olin



Traqué par des agents de l’ONCFS et de l’ONF, un loup a été abattu en Isère, vendredi, 2 septembre 2005, en bordure du massif de la Chartreuse à Saint-Sulpice en Isère.

Par arrêté du 17 juin 2005, immédiatement publié au journal officiel le lendemain, le ministère a autorisé la mise à mort (« le prélèvement » pour le ministère) d’ maximum de 6 Canis lupus pour la période allant jusqu’au 31 mars 2006 en France dans les départements de l’Ain, des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, des Alpes-Maritimes, de la Drôme, de l’Isère, de la Savoie, de la Haute-Savoie et du Var.

L’Etat lâche du lest pour faire plaisir à ceux qui revendiquent contre le loup une « solution finale » ! Triste !