En Haute-Sâone, à Auxon, des haies font encore les frais de l’agriculture industrielle !



JPEG - 1.7 Mo

A Auxon, près de Vesoul, l’agriculture productiviste et destructrice a encore frappé !! Et c’est un paysage de désolation qui s’offre aux passants après qu’un agriculteur (on ne parlera pas de paysan ici !) sans vergogne ait procédé à l’arrachage de haies et plus généralement d’éléments structurants du paysage (bosquets, arbres isolés, etc.) sur une surface conséquente avoisinant les 20 hectares.

En d’autres termes et comme toujours, on continue à dégrader, détruire des paysages hier encore tournés vers une agriculture extensive pour y faire pousser du maïs. Car nul doute que demain, ces parcelles encore en herbe seront retournées en deux temps trois mouvements pour y faire pousser des céréales.

Que ce monde-ci de l’agriculture ne soit pas surpris d’être ainsi montré du doigt, il véhicule une image peu valorisante de l’agriculture moderne que notre association condamne fermement. Car de tels comportements et agissements qui font fi de la biodiversité et du vivant d’une manière générale n’ont plus lieu d’être à l’aube de ce 21e siècle.

On peut par ailleurs se demander si le responsable n’est pas soumis à la conditionnalité des aides de la PAC - ce dispositif soumet le versement de certaines aides communautaires au respect d’exigences de base en matière d’environnement, de bonnes conditions agricoles et environnementales (BCAE) - c’est-à-dire que légalement il pourrait voir le versement de certaines aides suspendues au regard de l’impact des travaux sur l’environnement.

La CPEPESC FC n’hésitera pas à dénoncer et à déposer plainte contre de telles pratiques, en exigeant qu’une remise en état des lieux soit prononcée par le tribunal compétent.

.

JPEG - 779.7 ko