En 2009, ayez l’« appareil photo vert ! » : Les yeux des randonneurs et autres usagers de l’environnement peuvent énormément contribuer à la défense de la nature.



Des millions de gens sillonnent chaque jour l’environnement à pied, en vélo, en voiture, en canoë, et même en avion … A l’heure du numérique, des millions de photos de paysages sont prises chaque jour et dont la presque totalité rejoindra les archives de l’oubli…

Pour ceux qui ont l’âme écolo et déplorent les pollutions, le déménagement de la Planète, la perte des paysages, l’objectif de leur appareil photo peut être un extraordinaire outil pour participer à la défense de l’environnement en dénonçant photographiquement les problèmes et en transmettant des informations à l’association de défense de l’environnement du secteur… Et pourquoi pas en participant avec elles à la recherche des solutions ou suites qui s’imposent.

« Des yeux partout pour protéger le patrimoine naturel »

JPEG - 315.5 ko

On n’en fera jamais assez pour traquer la pollution et dénoncer les comportements nuisibles ! Ceux qui portent de mauvais coup à la nature, le font souvent discrètement, et il ne faut gère compter sur les pouvoirs publics pour réagir si personne ne le demande.

A titre d’exemple, de nombreux informateurs ont déjà transmis des photos à la CPEPESC, ce qui a permis de mettre fin lorsque cela était possible à des atteintes durables à l’environnement et au milieu naturel : travaux sauvages en rivière, destruction de zones humides drainées ou creusées pour faire un étang, incinération sauvage de déchets, rejets d’égouts communaux non épurés, travaux sauvages de dénaturation d’un site protégé, rejet dans le sol d’une entreprise de produits toxique, épandage de purins sur la neige, destruction d’espèces protégées, etc ….

Il est bien sur nécessaire de transmettre des photos honnêtes (c’est-à-dire non retouchées) illustrant bien la situation et ses conséquences visuelles, accompagnées d’un plan de situation précis, extrait carte IGN 1/25000° par exemple, et d’une description écrite du problème.