Echec à la censure, les promoteurs d’un circuit automobile dans le Parc Naturel Régional PERIGORD LIMOUSIN condamnés en justice.



En juin 2007, les promoteurs désireux d’implanter un circuit automobile sur le territoire du Parc Naturel Régional PERIGORD LIMOUSIN avaient cru pouvoir assigner en diffamation deux associations de défense de l’environnement (la Convention Vie et Nature et la SEPANSO DORDOGNE) parce qu’elles avaient critiqué leur projet néfaste pour la Nature, vain pour l’économie locale, nocif pour la qualité de la vie des habitants de cette région.

Ce projet consiste à créer un « musée vivant de l’automobile » avec une piste de 4,6 kilomètres de longueur.

Le tribunal de grande instance de PARIS vient de leur donner tort et de les condamner à payer mille euros de dommages et intérêts aux associations, à titre de remboursement de frais de procédure, tout en renvoyant l’affaire au mois de février pour statuer complémentairement sur la demande reconventionnelle en dommages et intérêts au profit des associations de protection de la Nature.

Ce premier succès judiciaire rappelle opportunément à tous les censeurs d’opinion qu’en Europe la liberté de pensée, d’expression, de critique des projets, des loisirs, des pratiques est strictement garantie par le droit et par des tribunaux encore libres.

La liberté ça se défend à l’instar de la Nature et vous pouvez signer la pétition contre le circuit automobile du PERIGORD : http://www.ecologie-radicale.org/signez/index.cgi ?code=parc

Le projet ...