Eaux minérales : Consommateurs on vous mène en bouteilles !



Résultats peu surprenants d’une enquête menée à l’automne 2006 dans 13 régions françaises sur les eaux minérales naturelles embouteillées en France ou originaires de l’Union européenne :

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a décelé un taux élevé de non-conformités de 22 % !

"L’objectif était de déterminer les teneurs résiduelles : - en fluor sur des eaux susceptibles de présenter des taux supérieurs à 1,5 mg/l mais ne comportant pas dans leur étiquetage l’avertissement relatif à la présence de fluor au-delà de ce seuil ; - en bromates et en bromoformes pour les eaux susceptibles d’avoir été traitées à l’air enrichi en ozone mais ne faisant pas référence à ce traitement dans l’étiquetage ; - en arsenic, en baryum et en manganèse.

45 échantillons ont été analysés dont 17 en provenance d’autres Etats membres de l’Union européenne. 10 ont été jugés non conformes dont 3 en provenance d’Allemagne (1) et d’Italie (2) ; 3 échantillons ont été déclarés " à suivre ". Les anomalies concernent, pour l’essentiel, des déficits en minéraux par rapport aux teneurs indiquées (magnésium notamment) ou des dépassements par rapport à des normes maximales (baryum, fluor, manganèse) .

Lire l’intégralité du communiqué de la DGCRG sur le site de cet organisme public : http://www.finances.gouv.fr/DGCCRF/02_actualite/breves/brv0207a.htm


Moralité et conseil de la CPEPESC : Sauf en cas de traitement médicinal, buvez plutôt l’eau du robinet !

Lire la page Stop au gaspillage de l’eau en bouteilles : Economisez plus de 50% sur vos factures d’eau !