Les rapports de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), des informations pertinentes et ciblées pour les décideurs



L’Agence européenne pour l’environnement (AEE) a pour objectif de soutenir le développement durable et de favoriser l’amélioration significative et mesurable de l’environnement européen en fournissant des informations opportunes, ciblées, pertinentes et fiables aux décideurs et au public en vue de l’élaboration et de la mise en œuvre de politiques environnementales adéquates dans l’Union européenne et dans les autres Etats membres de l’AEE. L’AEE est en effet ouverte aux pays non membres de l’UE qui partagent ses objectifs. 32 pays sont actuellement membres de l’AEE : les 27 États de l’UE, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse et la Turquie.

Pour consulter la liste des rapports consultables en ligne et accéder aux textes, cliquer sur le lien :

http://reports.fr.eea.europa.eu/catalog/

Les rapports dont nous avons particulièrement retenu l’intérêt :

- Étalement urbain en Europe  : Avec près des trois quarts de sa population vivant dans des zones urbaines, le continent européen est l’un des plus urbanisés au monde. L’avenir des villes en Europe est toutefois source de grandes inquiétudes. Plus du quart du territoire de l’Union européenne est désormais affecté par l’expansion urbaine (24/11/2006).

- La dégradation continue des côtes européennes menace le niveau de vie de ses citoyens : L’augmentation des surfaces artificielles le long des côtes européennes s’opère à un rythme supérieur de plus de 30 % à celui constaté à l’intérieur des terres…. Dans bon nombre de régions côtières, ces facteurs ont entraîné des changements rapides qui ont radicalement modifié la viabilité potentielle à long terme des écosystèmes côtiers et des services qu’ils fournissent. Il est par ailleurs de plus en plus probable que les impacts actuels sur les écosystèmes côtiers vont à l’avenir s’aggraver avec le changement climatique (03/07/2006).

- Changements climatiques et inondations liées aux rivières et fleuves en Europe  : Les inondations extrêmes constituent le type le plus courant de catastrophes naturelles en Europe. Les changement climatiques ainsi que l’intensité croissante des fortes précipitations vont vraisemblablement encore augmenter la fréquence des inondations extrêmes liées aux rivières dans certaines régions, en particulier dans celles du centre, du nord et du nord-est de l’Europe (06/04/2005).

- Enrayer la perte de diversité biologique en Europe : Le sommet mondial sur le développement durable qui s’est tenu à Johannesburg en 2002 a reconnu que la biodiversité, qui joue un rôle primordial dans le développement durable global et dans l’éradication de la pauvreté, est essentielle à notre planète, au bien-être des êtres humains et à la vie et à l’intégrité culturelle des individus (09 février 2004).

- Dégradation du sol et développement durable en Europe : ayons les pieds sur terre (15/12/2000).

-  Une utilisation durable de l’eau européenne ? État, perspectives et résultats. (13/10/2000).