EAU & AGRICULTURE : Les niveaux de pollution dépassent les normes de qualité de l’eau potable dans de nombreuses régions agricole de l’OCDE. La France n’est pas en reste.



Dans les régions agricoles de beaucoup de pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), cours d’eau, lacs et aquifères affichent des niveaux de pollution supérieurs aux valeurs limites recommandées pour l’eau potable. La moitié des pays de l’OCDE enregistrent des taux de pollution supérieurs à la normale en raison de concentrations excessives d’engrais ou de pesticides, selon un rapport publié lundi.

Intitulé "performance environnementale de l’agriculture dans les pays de l’OCDE depuis 1990", cette étude indique que 44% de la consommation d’eau est consacrée aux terres agricoles.

La concentration excessive de nitrates, phosphores ou pesticides a été relevée sur plus d’un site de surveillance sur dix dans 13 pays membres de l’organisation.

En France, le rapport note que l’agriculture est une source "importante" de pollution aussi bien pour les eaux de surface que les nappes phréatiques. Cette pollution est particulièrement importante dans le nord et dans l’ouest du pays.

A lire absolument

L’article complet est accessible sur le site de l’OCDE à l’adresse :

http://www.oecd.org/document/36/0,3343,fr_2649_34487_40846244_1_1_1_1,00.html

A noter que dans cet article, des liens permettent de consulter ensuite des données en ligne ainsi que les chapitres spécifique consacrés à différents pays, y compris la France.