Doline de purin du Dessoubre : UNE PREMIERE, le Conseil Général du Doubs a porté plainte…


Début avril, la CPEPESC avait découvert dans une doline (entonnoir creusé par l’infiltration des eaux) surplombant les sources du Dessoubre un lac de lisier. Immédiatement elle avait emmené la gendarmerie sur les lieux ( traces de déversement et de pneus bien visibles) et déposé plainte pour que l’auteur soit recherché et réponde de ses actes.

UNE PREMIERE : le CG 25 porte plainte

L’association a été particulièrement satisfaite d’apprendre que le Président du Conseil Général du Doubs, Claude Jeannerot, lui avait emboîté le pas.

Ce dernier a en effet également déposé plainte pour pollution fin avril auprès procureur de la République de Besançon avec intention de se constituer partie civile devant la justice.

Si le Conseil Général réclame des poursuites et des dommages et intérêts à l’encontre de l’agriculteur pollueur l’association ne peut que s’en réjouir !

Enfin, aujourd’hui le Conseil Général du Doubs ne se contente plus seulement de financer les yeux fermés avec l’agent des citoyens la préservation des ressources en eau. La CPEPESC souhaite même que cette « première » soit suivie d’autres.

Les temps changent

La CPEPESC se souvient d’une époque pas si lointaine ou sous l’assemblée précédente du Conseil Général on rechignait à lui communiquer certains rapports concernant un plan de sauvetage du Dessoubre en cours de peur qu’elle ne « s’occupe » des pollueurs !

De même la signature en avril 2005 sous la houlette du Département du Doubs de la Charte pour le développement durable de la vallée du Dessoubre avait fait sourire : A l’association on sait trop ce que vaut aux yeux de trop de responsables ce type de documents souvent plus sympathiques et médiatiques qu’efficaces. La colère du Conseil Général est peut être le début d’une démonstration du contraire….

D’autres plaintes

ont déjà été déposées par certaines des associations attachées à la protection du Dessoubre. Ces associations sont toutes engagées avec la CPEPESC dans la bataille contre l’invasion par les porcheries industrielles qui menace aussi le Dessoubre.

Il s’agit de l’association nationale de protection des rivières (site web Sos-Dessoubre), l’association de pêche Doubs-Dessoubre, La fédération Doubs Nature Environnement, la Fédération de pêche du Doubs, l’association Saône Doubs Vivant, la fédération Franche-Comté Nature Environnement…

Affaire donc à suivre ….