Retour sur l’affaire de Châtenois (39) : Les 2 piégeurs nuisibles condamnés pour le massacre de Buses variables



En décembre 2013, un chasseur-piégeur se faisait à son tour piéger en flagrant délit de destruction de sept Buses variables rapaces pourtant intégralement protégés, ce qu’il n’ignorait pas. Sa méthode était aussi cruelle qu’inacceptable : les buses étaient attrapées à l’aide de cages-pièges installées à proximité de la volière où l’association de chasse locale "élève" des faisans, il les tuait ensuite à coups de bâtons !

Pourquoi tant de haine !!! pour protéger perdrix et faisans (qui, plus tard, serviront de cibles vivantes aux Nemrods.....)

En février 2015, devant le tribunal, il se retrouvait convoqué avec son complice poseur de pièges : celui-ci est vice-président de l’association locale de chasse et aussi administrateur d’organisation de piégeurs, mais il n’avait pas fait de déclaration obligatoire de piégeages depuis juin 2013 et n’avait pas pour autant retiré les pièges en cause ! Son avocat plaidera........son innocence !!

Qui est nuisible

La CPEPESC qui avait porté plainte était partie civile au procès avec quatre autres associations de protection de la nature. Avec malice, son représentant ne manquera pas d’interroger devant le tribunal : "Qui est nuisible dans ce dossier, les buses ou les prévenus ?" et de réclamer, outre réparation, la publication du jugement.

Au final en février dernier, le tribunal a condamné Joseph M. pour délit de destruction d’espèces protégées : 1500 euros d’amende avec sursis, à 400 euros d’amende, au retrait de son permis de chasser pendant 1 an et à la publication du jugement dans le "Chasseur comtois" à titre pédagogique.

Son complice, Alain M., a été également condamné à la même peine de délit, à 200 euros pour les contraventions, au retrait de son permis de chasser pendant 3 ans et à la publication du jugement dans le "Chasseur comtois".

Ces deux nuisibles ont été condamnées à verser 900 euros à la CPEPESC ET 4000 euros aux autres parties civiles (dont la Fédération des Chasseurs du Jura qui avait demandé 1 euro de dommages et intérêts et a obtenu satisfaction !).


La Buse variable (Le Tour de France de la... par mnhn

Sur le même sujet des Buses victimes de la bêtise humaine de piégeurs

Voir aussi une vidéo très instructive sur les méthodes d’un piégeur de La Longeville (25) condamné fin 2011 par la justice pour atteintes à espèces protégées