Deux auteurs de braconnage de grenouilles rousses à GROZON (39) condamnés



JPEG - 80.8 ko

En mars 2011 à GROZON (39) des agents de l’ONCFS avaient surpris deux personnes aux abords d’un plan d’eau en train de vider des nasses comportant des grenouilles rousses, espèce protégée sur l’ensemble du territoire français dont la capture est réglementée. Dans cette affaire, les faits étaient graves : ces braconniers n’en étaient pas à leur premier méfait puisqu’ils ont reconnu avoir prélevées environ 1 000 grenouilles chaque année depuis dix ans ! De même ont-ils reconnu avoir agi en toute illégalité.

Ainsi, France Nature Environnement et la CPEPESC ont engagé une action contre les braconniers devant le tribunal afin qu’ils soient condamnés à réparer le préjudice. En effet, ces actes illicites perpétrés depuis dix ans sont graves et ne devaient pas rester impunis.

Le tribunal de DOLE qui a rendu sa décision le 28 mai dernier a suivi ce raisonnement puisqu’il a considéré que " la capture de grenouilles en grande quantité (1000 à 2000 par an) sur un étang de 3000 mètres carré ne rend pas possible la gestion durable de l’espèce sur les lieux ".

Cette affaire n’est malheureusement pas isolée : les grenouilles rousses sont source de convoitises, essentiellement en Franche-Comté où l’espèce est appréciée pour ses qualités gustatives... de ses deux cuisses, tout le reste passe aux déchets !