Détecteurs de métaux et pillage archéologique : propositions du groupe de travail Conseil national de la recherche archéologique (CNRA) au Ministre de la Culture



JPEG - 93.9 ko

A la suite du pillage du site archéologique de Noyon (Oise), survenu dans la nuit du 8 au 9 février 2010 (Voir article sur site de LIBERATION : Un site archéologique pillé près de Noyon. ) , Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication (MCC), avait demandé au Conseil national de la recherche archéologique (CNRA) de constituer un groupe de réflexion afin de lui fournir une série de propositions susceptibles d’améliorer durablement le dispositif de protection du patrimoine archéologique face à cette menace.

Le groupe de travail du CNRA, réuni à plusieurs reprises au cours de l’année 2010 pour réfléchir à cette question, pose dans son rapport plusieurs constats, assortis de dix propositions concrètes, adaptées à différents niveaux de la chaîne opératoire de l’archéologie française, qui pourraient permettre d’enrayer des destructions irréparables.

PDF - 75.8 ko
Le rapport CNRA 2011