Désamorcement difficile de StocaMine, la bombe à retardement souterraine en dessous de la nappe d’Alsace.



JPEG - 51.4 ko

Dans LE MONDE du 28 février 2014, un article documenté et illustré d’images a fait le point du problème que pose la fermeture de StocaMine, l’ancien centre de stockage de déchets industriels. Il a stocké à partir de 1999, 44 000 tonnes de déchets industriels ultimes hautement toxiques dans les galeries de mines antérieurement exploitées par les potasses d’Alsace.

« 19 500 tonnes de déchets de classe 0, les plus dangereux (mercure, arsenic, cyanure, etc.), sont entreposés au fond de la mine, conditionnés en fûts métalliques de 250 kg et big bags (« gros sacs ») d’une tonne.... 24 500 tonnes de résidus d’incinération et d’amiante, de classe 1, sont également descendus dans les alvéoles. ....... En septembre 2002, un incendie... « 472 big bags contenant des engrais et du soufre, hautement inflammables, ont été entreposés sans autorisation »...

Et maintenant casse-tête environnemental pour fermer le site...

Cet article est accessible en ligne sur le site du Monde, lien : http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2014/02/28/dans-les-sous-sols-de-stocamine-la-bombe-a-retardement-alsacienne_4375300_3208.html