Déchets toxiques d’Abidjan, 6 morts et 9000 personnes malades des émanations toxiques : l’Afrique poubelle des Européens ? Soulevons un peu le couvercle.



Déjà 6 morts (dont quatre enfants) et 9000 personnes malades des émanations toxiques de résidus chimiques déversés de nuit le 19 août dans neuf décharges proches d’Abidjan (Côte d’Ivoire) : maux de tête, malaises, vomissements, réactions cutanées...

Ce dépot sauvage de 538 tonnes de boues de raffinage pétrolier a été effectués depuis le port d’Abidjan à l’aide d’une noria de camions-citernes mise en oeuvre par une entreprise locale la société Tonny.

photo abidjan.net Ces produits très toxiques ont dégagé immédiatement dans l’air environnant une très grande concentration d’hydrogène sulfuré en intoxiquant les gens et en les empêchant de respirer normalement (nombreuses crises d’asthme aigues).

Ces boues ont été déchargées du Probo Koala, un navire parti d’Espagne et signalé comme « battant pavillon panaméen » !

Selon le journal le Monde, ce bateau qui était piloté par un équipage russe appartient à une compagnie grecque, Prime Marine Management INC, et est actuellement affrété par une société multinationale Trafigura dont la société-mère est basée en Hollande !

Après le désastre, la compagnie maritime néerlandaise, Trafigura responsable de ces déchets toxiques semble reconnaître à peine qu’il y a eu négligence et prétend vouloir aider les victimes... tout en déclarant que l’entreprise ivoirienne Tonny était certifiée pour l’élimination de ces déchets !

Selon la presse d’Abidjan : « C’est un désastre national qui s’annonce. L’ampleur de l’étendue du scandale des déchets toxiques déversés à travers Abidjan et leurs effets ravageurs, est incommensurable. Selon des indiscrétions, des experts, après analyses préconisent l’évacuation des communes les plus touchées, soit environ 500.000 personnes (vous avez bien lu cinq cent mille), le temps de neutraliser le fléau »

Le gouvernement ivoirien a démissionné en raison de la colère de la population.

Et en Europe on fait quoi contre les criminels empoisonneurs affairistes et ordures des mers ?

Voir dossier et photos sur http://news.abidjan.net/dossiers/dossier.asp ?ID=870


NDRL 14/09/06 : La compagnie Trafigura Beheer dont le siège est aux Pays-Bas est l’un d’un leaders mondiaux du commerce de matières premières

Le 2 juillet le Probo Koala qui avait déchargé ses déchets au port Amsterdam, les a rechargés car le prix de leur prise en charge y était trop élevé. Il se serait arrêté au port espagnol d’Algeciras pour naviguer le long des côtes africaines probablement pour trouver un port ou le déchargement des déchets serait moins coûteux !