Climat : Évitez de prendre l’avion



JPEG - 23.6 ko

Afin de ne pas détruire le climat de la planète, il ne faut pas dépasser 1,5 tonne de CO2 par personne et par an, toutes activités confondues. Un seul voyage en avion vous fait envoyer deux tonnes de CO2 dans la fine couche d’atmosphère de la Terre en quelques heures seulement (1).

Pierre-Emmanuel Neurohr a passé deux mois en prison pour avoir bloqué des avions. Il estime que le changement climatique entraîne un risque de génocide.

- Les « grands » médias sont très discrets sur ce genre de manifestation courageuse. Lire l’article complet sur Reporterre Le quotidien de l’écologie.


1- « Pour que les concentrations en gaz à effet de serre arrêtent d’augmenter dans l’atmosphère, une règle de 3 relativement grossière entre l’absorption de dioxyde de carbone par les océans et la végétation (environ dix milliards de tonnes de CO2) et la population mondiale actuelle (6,8 milliards d’individus plus ou moins gourmands en énergie) suggère qu’il faudrait rejeter au plus 1,5 t de CO2 par personne et par an en moyenne. », Climat : le vrai et le faux, Valérie Masson-Delmotte (l’une des principales climatologues françaises), 2011, p. 69.

Il existe différents modes de calcul, et 2 tonnes de CO2 est un chiffre relativement bas, selon le trajet, la classe choisie, etc. En fait, selon le gouvernement français, un aller-retour en 2e classe Paris-Montréal pollue notre fine couche d’atmosphère avec 2,5 tonnes de CO2 par individu (tableur Ademe V6.1, septembre 2010).

En prenant en compte le forçage radiatif dû au fait que le CO2 généré par les avions est déversé dans la stratosphère, et non au niveau de la troposphère, le ministère de l’Environnement britannique estime qu’il faut en fait multiplier par 1,9 les chiffres habituels, certains scientifiques avertissant qu’il faut en fait multiplier par plus de 4 fois ces chiffres…



N’invitez par les fruits à prendre l’avion.

Un fruit importé hors saison par avion consomme 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit acheté localement et en saison.