Ca sent l’gaz (de schiste) : Le Ministère de l’écologie refuse d’ouvrir la porte à l’Huissier !



Le ministère de l’écologie, qui professe d’ordinaire une vertueuse transparence environnementale, semble pourtant bien gêné aux entournures pour communiquer certains actes administratifs concernant les autorisations d’exploration des gaz de schistes.

Il les a pourtant allègrement délivrées en 2010, alors que Jean-Louis Borloo, en était le patron et berçait d’illusions les écolos de service, aux Grenelle.

Même un député patenté, membre du parti UMP au pouvoir, Monsieur Pierre Morel-à-L’Huissier se voit aujourd’hui refuser, malgré ses demandes réitérées auprès de l’actuelle ministre de l’écologie, la communication des actes administratifs concernant les permis d’exploration des sous-sols. Il a donc saisi le 7 avril 2011, la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA).

.

NDRL : A la CPEPESC, c’est presque une fois par mois qu’il faut saisir la CADA, simplement pour obtenir des documents ordinaires auxquels la loi donne pourtant droit. Elle suggérerait donc à ce député combatif, de prendre sa plus belle plume pour rédiger un nouveau projet de loi, pour faire sanctionner à l’avenir les censeurs abusifs.