C’est aux rivières françaises qu’il conviendrait de souhaiter une bonne année 2006 !



Si le seuil de l’année 2005 avait été marqué par la publication de la Charte de l’Environnement, celui de 2006 risque d’être marqué par une grande marche arrière dans la politique de conservation du patrimoine naturel national.

Par exemple, de très lourdes menaces pèsent sur toute la législation sur l’eau en raison de la folie de déréglementation, voire de démolition, actuelle.

Si les projets du gouvernement se concrétisent intégralement, il sera par exemple bientôt possible, de modifier sans procédure d’autorisation le profil en long ou en large des cours d’eau et jusqu’à 100m de longueur ! Et même plus grave, possible également de remblayer

JPEG - 617.2 ko
Va t-on pouvoir recommencer les conneries ?

jusqu’à 1 ha de surface de zone inondable... C’est à dire 10 fois plus qu’actuellement. Bonjour l’impact de cette mesure particulièrement irresponsables sur les futures inondations en aval !

Le Gouvernement parle de nouvelle loi sur l’eau, il faut rectifier et parler de « nouvelle ordonnance sur l’eau » !

Ce texte doit en effet être décidé autoritairement par le Gouvernement lui même, sans discussion préalable à l’Assemblée Nationale et au Sénat.