Bilan annuel de fonctionnement de l’assainissement dans le secteur de Lons-le-Saunier.



Cet intéressant bilan annuel de fonctionnement pour l’année 2011 de l’assainissement dans le secteur de Lons-le-Saunier a été rendu public par le SIAAL (Syndicat Intercommunal d’Assainissement de l’Agglomération Lédonienne). Il permet de faire utilement le point de la situation et des efforts d’assainissement dans ce secteur drainer par deux rivières, la Vallière et la Sorne, dont les eaux n’atteignent le bon état écologique et restent marquées en été par une eutrophisation alguale excessive.

Sur ces 23 communes que regroupe le SIAAL, 21 disposent d’un système d’assainissement collectif géré entièrement par le SIAAL (collecte, transport et traitement des effluents).

Les communes de CESANCEY et de GERUGE ne disposent pas d’assainissement collectif.

Deux grands systèmes d’assainissement collectifs"

- Le système "Vallière" aboutissant une station d’épuration située à MONTMOROT (capacité 44 000 EH) et recevant par un collecteur longeant la Vallière les eaux usées de 8 communes : Montmorot, Lons-le-Saunier, Villeneuve-sous-Pymont, Montaigu, Perrigny, Chille, Revigny et Conliège.

"Ce système comporte également un ouvrage remarquable de prétraitement des excédents de temps de pluie (décanteur lamellaire), capable de prétraiter jusqu’à 4 320 m3/h d’effluents avant rejet".

- Le système "Sorne", aboutissant une station d’épuration située à COURLAOUX (capacité 7 000 EH) et recevant par un collecteur longeant la Sorne les eaux usées de 9 communes : Courlaoux, Courlans, Frébuans, Chilly-le-Vignoble, Messia sur Sorne, Courbouzon, Macornay, Moiron et Vernantois.

JPEG - 34.1 ko

Des systèmes communaux indépendants pour les communes de :

- L’ETOILE : réseau de collecte unitaire + lagune,

- LE PIN : réseau de collecte unitaire + lagune,

- PANNESSIERES : réseau de collecte mixte aboutissant à trois unités de traitement,

- CONDAMINE : réseau de collecte unitaire sans dispositif de traitement (construction d’une unité d’épuration des eaux usées par filtres plantés de roseaux dont les travaux ont débuté en septembre 2011 pour une mise en service prévue courant janvier 2012).

Les conclusions positives de ce rapport pour 2011 et projets 2012

"Le fonctionnement du système d’assainissement géré par le SIAAL est très satisfaisant en 2011 :

PDF - 887.1 ko
Le rapport du bilan d’assainissement 2011 du SAAL

- Le système Vallière, le plus important en taille, a toujours d’excellentes performances épuratoires, conformes aux objectifs fixés par ses arrêtés d’autorisation. La faible pluviométrie de 2011 a permis de collecter plus de pollution.

L’exploitant s’attache par ailleurs à poursuivre les efforts de maîtrise de la consommation énergétique et de réactifs. Le projet de restructuration de cette station devrait démarrer concrètement en 2012.

- Le système SORNE a été nettement amélioré grâce à la mise en service en 2010 de la nouvelle station d’épuration. Le fonctionnement de cette dernière est très satisfaisant, avec un niveau de performances également poussé qui a permis de réduire de manière très importante les pollutions rejetées à la Vallière par ce système.

- Les autres systèmes communaux ont été équipés en 2011 de dispositifs d’auto-surveillance qui seront opérationnels en 2012. Leur fonctionnement est globalement satisfaisant, avec des situations relativement différentes :

o La lagune de LE PIN fonctionne correctement depuis sa réhabilitation en 2009

o Le système de L’ETOILE a un fonctionnement satisfaisant malgré un taux de dilution important en entrée de lagune, du fait de la présence d’eaux parasites de temps sec en quantités importantes. Le niveau de boues est à surveiller.

o Le système de PANNESSIERES a des performances satisfaisantes, à l’exception de la petite unité du lieu-dit La Mouille, dont un programme de rénovation reste à réaliser.

o Le système de CONDAMINE a été construit en 2011 et sera opérationnel en 2012.