Alors... "TOUS POUR L’EAU ?" Lisez les observations / témoignages de la CPEPESC déposés pour la consultation sur la Directive Cadre "Eau".



AUJOURD’HUI, QUEL CONSTAT ?

La situation générale des eaux globalement en France ne s’améliore pas ; on constate tout au plus une stabilisation du niveau de pollution. La détérioration des rivières, jusque là de bonne qualité, en témoigne. Ainsi, la médiocrité de la qualité des eaux devient peu à peu le lot général.

L’engagement de sommes considérables dans les installations de lutte contre la pollution nous paraît aboutir en grande partie à un gaspillage :

- Parce que les efforts des uns sont gommés par le laxisme des autres,

- Parce qu’il n’y a toujours pas sur le terrain de réelle surveillance, c’est à dire une vraie "police des eaux" et que les innombrables pollueurs ou destructeurs publics ou privés peuvent (s’il ne font pas mourir le poisson) polluer, utiliser ou transformer comme bon leur semble les cours d’eau et les milieux aquatiques, en toute impunité et au détriment des efforts effectués.

- Et parce qu’aux responsabilités directes des pollueurs s’ajoutent celles des comportements publics peu constructifs et auxquels se heurtent les actions des associations de défense de l’environnement.

En guise de témoignage concret, la CPEPESC puise dans ses dossiers quelques illustrations des difficultés qu’elle rencontre auprès des autorités pour protéger l’eau et les milieux aquatiques

Voir les observations de la CPEPESC pour la consultation sur la DCE

Word - 94.5 ko