Algues Vertes bretonnes : un rapport préfectoral confidentiel rendu public



C’est un rapport « qui résonne comme un aveu d’impuissance », écrit le site d’information « Telegramme.com » (http://www.letelegramme.com/ dans un article du 20 octobre 2009 qui accompagne la publication en ligne de ce document confidentiel mais au combien éclairant.

« C’est un rapport sans commune mesure avec les discours habituels de la préfecture. Un rapport (hormis sa conclusion) qu’on croirait signé des associations écologiques. Un rapport qui n’aurait jamais dû être rendu public. » .

Le préfet y réclame une "politique volontariste pérenne" de l’État. "La diminution visible et notable de ce phénomène ne pourra passer que par un changement profond des pratiques agricoles sur les secteurs concernés, ce que la profession agricole n’est pas prête à accepter pour le moment".

Lien vers cet article où est accessible le rapport confidentiel du Préfet des Cotes d’Armor au Premier Ministre.  : http://www.letelegramme.com/ig/dossiers/alguesv/algues-vertes-le-prefet-charge-les-agriculteurs-rapport-confidentiel-20-10-2009-617909.php

La réaction de la préfecture à la publication de ce rapport est également accessible sur le même lien.