Alain Bombard « naufragé volontaire » du ministère de l’environnement de 1981 est décédé.



Ce mardi 19 juillet est annoncé la mort d’Alain Bombard. Médecin de formation, Il était entré dans l’histoire maritime en 1952 en traversant l’océan atlantique « en naufragé volontaire » dans un bateau pneumatique, baptisé « L’Hérétique », en 55 jours, sans emmener ni eau ni aliments.

Pour le mouvement écolo, l’homme incarna surtout en 1981 un certain espoir de changement en 1981 lorsqu’il fut nommé par Mitterrand secrétaire d’état auprès du ministre de l’Environnement.

Mais cette traversée sera beaucoup plus courte : l’homme peu adepte de la langue de bois, fut très vite débarqué du premier gouvernement socialiste au bout d’à peine 30 jours...