A GY (70) la Morthe attend une nouvelle station d’épuration pour renaître



JPEG - 215.9 ko

Depuis de longues années la CPEPESC est intervenue périodiquement, tant auprès de la Mairie de GY (70) qu’auprès de l’administration en raison de la qualité déplorable de l’assainissement de cette collectivité qui se répercute visiblement sur les qualités des milieux aquatiques des ruisseaux récepteurs (Ruisseaux de Gy, des Effondrés, d’Arfond, de la Morthe).

En fin d’année 2015, des adhérents de l’association de passage dans ce secteur ont constaté une nouvelle fois l’état lamentable du ruisseau servant de réceptacle :
- d’une part, au niveau des rejets du pluvial et du déversoir d’orage situé en tête du ruisseau en amont de la station d’épuration,
- d’autre part au niveau du rejet de la station d’épuration manifestement aujourd’hui inadaptée.

JPEG - 248.7 ko

Ainsi début janvier 2016, l’association désireuse de ne plus attendre, s’est adressée sans ambigüité à la Préfecture de Haute-Saône, photos de l’état de ce ruisseau cloaque à l’appui :

« Nos interventions antérieures n’ayant manifestement servis à rien et cette agglomération n’étant absolument pas en conformité avec les obligations fixées en matière d’assainissement et de rejet par la Directive Eaux Résiduaire Urbaines, nous demandons au Préfet de Haute-Saône de bien vouloir la mettre en demeure sous délai et astreinte de se conformer à ses obligations.

Compte tenu du temps nécessaire pour mettre en œuvre de nouvelles installations, nous remercions le représentant de l’État de bien vouloir donner une suite rapide à cette situation, qui est d’ailleurs amplement connue des services de police de l’eau ».

JPEG - 105.5 ko

L’association a rappelé que le schéma directeur d’assainissement de cette agglomération, préconisait déjà outre des travaux sur les réseaux (déconnexion des eaux du lavoir, remplacement du dalot existant par un réseau unitaire...) la reconstruction d’une nouvelle station d’épuration.

La réponse de la Maire de GY à la Préfecture

Par lettre du 1 février 2016, Madame la Préfète de Haute-Saône a répondu à l’association :

"La station de traitement existante de la commune date de 1976 et présente une détérioration de son génie civil rendant sa réhabilitation inenvisageable. Dans ce contexte, la commune de Gy a adopté en 2013 un schéma directeur d’assainissement. Ce dernier prévoit différentes opérations, dont des travaux d’amélioration sur le réseau existant et la création d’une station d’épuration de type « boues activées » d’une capacité de 1800 équivalents habitants.

En 2014, la commune a également approuvé un zonage d’assainissement collectif pour l’ ensemble de la commune ainsi qu’une mise en conformité du système d’assainissement. Interrogée par les services de la direction départementale des territoires, Madame le maire de la commune de Gy nous a indiqué que le permis de construire de la nouvelle station d’épuration serait déposé au cours du premier trimestre 2016 et que sa réalisation était prévue cette année".

Nous verrons si la Maire de GY tient ses promesses.

A suivre...