30 ans de concession d’eau à VEOLIA : des usagers toulousains dénoncent et disent assez !



L’excellent site "Les Eaux glacées du calcul égoïste " http://www.eauxglacees.com/ vient de consacrer, le 14 janvier 2010, un long article de Marc Laimé, à la mobilisation de l’association Eau Secours 31.

Résumé

L'EAU N'EST PAS UNE MARCHANDISE L’association Eau Secours 31, mobilisée depuis dix ans pour dénoncer l’illégalité et les abus manifestes du contrat de la concession des services d’eau et d’assainissement concédés en 1990 à Veolia par le précédent maire de Toulouse, Dominique Baudis, viennent de rendre publique, à l’occasion d’une conférence de presse tenue le 13 janvier 2010, la lettre ouverte qu’ils ont adressé le 11 janvier à M. Pierre Cohen, nouveau maire (PS) de Toulouse depuis mars 2008, et nouveau président de la Communauté d’agglomération du Grand Toulouse, qui décidera le 12 février prochain de l’avenir de la gestion de l’eau dans l’agglomération.

Conformément à ses engagements de campagne, la nouvelle municipalité a conduit un audit approfondi de la gestion de Veolia depuis 1990. Plusieurs options sont désormais envisageables, et l’association Eau Secours 31 en tire une conclusion logique.

Le contrat de concession signé en 1990 doit connaître un terme le plus rapidement possible et la ville, désormais l’agglomération, doivent reprendre le plein contrôle de la gestion de l’eau.

Mais la ville et l’agglomération n’ont pas encore fait connaître leur décision, si elles semblent pourtant s’orienter vers la poursuite de l’actuel contrat jusqu’à son terme en 2020, « en échange » d’une baisse de tarif de 25% qu’accepterait Veolia. Solution qui pourrait s’apparenter à un marché de dupes dans le cas d’un contrat souffrant d’irrégularités incontestables, qui ont déjà occasionné un grave préjudice financier aux Toulousains.


En savoir + :
- L’intégralité de l’article (et le communiqué de l’association Eau Secours 31 qui y est inclus) sont accessibles sur http://www.eauxglacees.com/.