17 nouvelles autorisations d’OGM ! Quelle urgence à faire de l’OGM en France alors que personne n’en veut ?



France Nature Environnement lance un appel à toutes les associations

Le Gouvernement vient d’autoriser, ce vendredi 19 mai 2006, 17 nouveaux programmes d’essais en plein champs d’organismes génétiquement modifiés.

Le Gouvernement a donc décidé de satisfaire les intérêts commerciaux de 6 firmes OGM : Monsanto, Biogemma, Méristem, Syngenta, Pioneer Genetique et Librophyt, sans attendre le vote de la loi OGM encore en cours de discussion au Parlement. A ce mépris de nos élus et de la démocratie s’ajoute celui de la chose jugée. Rappelons que le Conseil d’Etat et le Tribunal administratif de Clermont Ferrand ont jugé illégales et annulé des autorisations absolument identiques, délivrées en 2004 et 2005.

Le Gouvernement a donc décidé de violer le principe de précaution et de prendre un risque inacceptable pour la santé publique et l’environnement en autorisant des cultures qui n’ont fait l’objet d’aucune étude de risques connue.

France Nature Environnement, fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement exprime sa profonde révolte.

Lylian Le Goff, pilote de la mission biotechnologies de France Nature Environnement prévient : « Le Gouvernement fait le jeu des multinationales de l’OGM au mépris des élus et des décisions de justice. Pourtant le jeu n’en vaut pas la chandelle ! Quelle urgence à faire de l’OGM en France alors que personne n’en veut ?

France Nature Environnement lance un appel à toutes les associations de défense de l’environnement pour agir sans relâche et par toutes voies de droit pour faire cesser ce scandale, protéger nos libertés et un modèle agricole intelligent ».

Communiqué de FNE ; lundi 22 mai 2006